documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Diane GUYOT DE ST MICHEL 

1% artistique du Bâtiment pédagogique du campus santé Timone

Marseille

ANNÉE 2020

COMMANDITAIRE Aix-Marseille Université (AMU)

MONTANT DU 1% 41200€

MAÎTRE D'ŒUVRE Corinne VEZZONI et Associés
280 Bd Michelet - 13 008 MARSEILLE
http://www.vezzoni-associes.com

ŒUVRE


Vermeer et Proust, des couleurs et des mots
Le bâtiment de Corinne Vezzoni fait signal sur le boulevard Sakakini.
Elle cite un extrait de La Prisonnière* de Marcel Proust. L'écrivain Bergotte se trouve face au tableau de Vermeer la vue de Delft et « grâce à l'article du critique, il remarqua pour la première fois des petits personnages en bleu, que le sable était rose, et enfin la précieuse matière du tout petit pan de mur jaune. » Ce sont les mots du critique qui permettent à Bergotte de voir.
Plus bas, Bergotte fait un nouveau pont entre la littérature et la peinture : « C'est ainsi que j'aurais dû écrire, disait-il. Mes derniers livres sont trop secs, il aurait fallu passer plusieurs couches de couleur, rendre ma phrase en elle-même précieuse, comme ce petit pan de mur jaune. »

Visible, invisible / Lisible, illisible
En pensant aux années d'études que passeront les étudiants sur le campus, à Johannes Vermeer peintre du temps par excellence, me revenait en mémoire les mots de la femme de ménage finissant la salle d'attente des urgences : « soyez patients... Le sol est glissant. »

Je prends le parti d'utiliser les gradins de béton qui se trouvent face au bâtiment de Vezzoni et épousent le dénivelé qui mène au bâtiment principal conçu par René Egger. Ils deviennent le socle de l'oeuvre tout en conservant leur usage. L'oeuvre est palpable, à disposition.

Faite de plaques d'inox miroir, elle est à l'échelle du paysage.
Pourtant suivant le sens dans lequel vous traversez la cour, elle est visible ou invisible. Elle est lisible ou illisible. Chaque lettre apparait lorsque l'on se trouve face à elle.
C'est une invitation au mouvement.